Article| Image
English
English
|
Francais
Directory Of Year 1988, Issue 1
The current issue
Current Location:Francais » 19881 » LA MARCHE EN AVANT DE L'AMITIE SINO-AFRICAINE
Bookmark and ShareCopy Reference Bookmark and Share Add To Favorite

LA MARCHE EN AVANT DE L'AMITIE SINO-AFRICAINE

Year:1988 Issue:1

Column: CHINE-AFRIQUE

Author:

Release Date:1988-01-20

Page: 8,9

Full Text:  

Cosme Ahannon DEGUENON

Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Populaire du BENIN et 2e vice-doyen du Corps Diplomatique Africain en Chine

La Chine et l'Afrique ont un passé similaire de lutte anti-impérialiste et anticolonialiste qui a servi à nouer entre elles de solides liens d'une profonde amitié qui jusqu'à ce jour, a résisté et continue de résister à toute épreuve.

Depuis plus d'un quart de siècle, grâce à la farouche volonté de leurs dirigeants, la solidarité et la coopération entre la Chine et les pays africains ne cessent de se raffermir et, l'amitié sino-africaine pénètre davantage et plus profondément dans le cœur des deux peuples. Il est heureux de constater que d'année en année, les dirigeants chinois et africains œuvrent pour accroître leur volonté commune de développer et de renforcer à travers plusieurs faits et actes cette coopération amicale entre les deux parties.

Aujourd'hui, la Chine a établi des relations diplomatiques avec 48 pays d'Afrique avec lesquels, elle entretient une coopération fructueuse aussi bien dans les domaines politique, économique et culturel que dans les affaires internationales.

Les pays africains se réjouissent de voir à leur côté, ce grand ami sincère, franc et honnête qu'est la République populaire de Chine qui ne ménage aucun effort pour prêter sa sympathie et son soutien aux peuples africains dans leur lutte pour la consolidation de leur indépendance et la sauvegarde de leur souveraineté nationale.

En tant que du tiers monde, la Chine s'est toujours rangée du côté de l'Afrique pour défendre la paix, la sécurité et le développement de tous les pays du continent africain. Elle soutient et continue de soutenir plus fermement les peuples africains qui luttent encore contre la discrimination raciale et l'apartheid et considère sa coopération avec le tiers monde comme pierre angulaire de sa politique extérieure. C'est à la lumière de ce principe que la Chine poursuit ses efforts visant à développer et à consolider encore plus, les rapports de coopération avec l'Afrique. Ces dernières années, ces efforts se sont traduits par de multiples échanges de délégations et d'expériences à tous les niveaux. Sont encore fraîches dans la mémoire des Africains, les importantes visites effectuées l'une après l'autre par le premier ministre Zhao Ziyang dans 11 pays africains à la fin de l'année 1982 et par le président de la République Li Xiannian dans trois pays africains en 1985, visites qui ont porté la coopération et l'amitié sino-africaines à un stade nouveau.

A l'heure actuelle, la Chine et les pays africains sont confrontés à une tâche commune et primordiale; celle de l'édification nationale et du développement économique. Ce qui leur impose la nécessité de s'aider mutuellement, de coopérer plus étroitement et d'être plus solidaires entre eux.

A cet égard, la Chine s'emploie de toute son énergie à aider l'Afrique pour réaliser l'objectif vital que sont la prospérité de ses Etats et le bien-être de ses peuples. La Chine accorde et continue d'accorder dans la mesure de ses possibilités, une assistance économique, financière et technique aux pays africains, et dans le même temps, elle accepte d'explorer avec ses amis africains, de nouvelles voies et formules de coopération économique et technique en se basant sur le principe de l'égalité et des avantages réciproques ainsi que du développement commun.

Pour rendre réellement plus efficace cette coopération, les dirigeants chinois et africains s'efforcent de mettre l'accent sur la connaissance des réalités philosophiques, économiques et socioculturelles des deux parties. Dans ce domaine, les échanges culturels entre la Chine et les pays africains ont etc intensifiés et se caractérisent surtout par la présence de nombreux étudiants africains en Chine et plusieurs stagiaires chinois en Afrique, ainsi que par diverses expositions tant en Chine qu'en Afrique des patrimoines culturels des deux partenaires africains et chinois.

Ici, l'on se rappelle encore qu'à l'occasion de la 24e Journée de la Libération de l'Afrique, l'Association du peuple chinois pour l'amitié avec l'étranger, l'Association d'amitié des peuples de Chine et d'Afrique et les Missions diplomatiques africaines en Chine ont conjointement organisé à Beijing une exposition des objets d'art africains.

Installés au Palais des beaux arts de Chine, cette exposition qui a duré de 25 au 31 mai 1987 a été un événement d'une grande portée historique dont l'impact sur les relations d'amitié et de coopération sino-africaines est inoubliable.

C'est aussi dans ce cadre que magazine CHINAFRIQUE que nous accueillons chaleureusement et dont l'objectif final sera de resserrer davantage les liens d'amitié et de coopération entre la Chine et l'Afrique à travers ses publications qui permettront aux grands peuples chinois et africains de se découvrir mutuellement dans leur histoire très ancienne, leur civilisation et leurs arts qui constituent les plus riches patrimoines culturels du monde.

Que demeure éternelle, l'amitié sino-africaine!


En 1987, l'Association du peuple chinois pour l'ami tié avec l'étranger, la Fédération des syndicats de Chine, la Fédération nationale de la Jeunesse de Chine et la Fédération nationale des femmes de Chine ont reçu un grand nombre de délégations africaines, par exemple:
Une délégation de l'Association d'Amitié Madagascar-Chine conduite par son président et ancien premier ministre Rakotoniaina Justin, une délégation du Congrès national africain d'Afrique du Sud, conduite par Mme Makhofazana Njobe, membre du Secrétariat du Département des femmes du Congrès, une délégation des femmes de Sao Tomé et Principe, conduite par Mme Pascoa Barreto Carvalho Neto, vice-secrétaire de l'Organisation des femmes de Sao Tomé et Principe, une délégation de la jeunesse ghanéenne, conduite pur M. Mowbray Elliott, président du Comité de l'Organisation nationale de la jeunesse du Ghana, une délégation de la jeunesse congolaise, conduite par M. Gabriel Oba-Apounou, secrétaire du Comité central du Parti du Travail du Congo et premier secrétaire de l'Uuion de la Jeunesse socialiste congolaise, une délégation de l'Organisation de l'Unité syndicale africaine, conduite par sou président général M. Hassan A. Sunmoun, une délégation de l'Union générale des Travailleurs algériens, conduite par M. Benlakhdar Tayeb, membre du Comité central du Front de Libération nationale d'Algérie et secrétaire de l'Union.

GO TO TOP
5 chegongzhuang Xilu, P.O.Box 399-T, Beijing, China, 100048
Tel: +86 10 68413030
Fax: +86 10 68412023
Email: cmjservice@mail.cibtc.com.cn
0.028