Article| Image
English
English
|
Francais
Directory Of Year 1988, Issue 1
The current issue
Current Location:Francais » 19881 » 6es Jeux nationaux: performances et espoir
Bookmark and ShareCopy Reference Bookmark and Share Add To Favorite

6es Jeux nationaux: performances et espoir

Year:1988 Issue:1

Column: SPORTS

Author: Song Jianing

Release Date:1988-01-20

Page: 52

Full Text:  

Le 5 décembre 1987, le flambeau qui brûlait depuis 15 jours s'est éteint. L'aimable «petite chèvre», symbole de Guangzhou, la ville hôte des 6es Jeux nationaux, nous fait ses adieux avec joie, fierté, inquiétude et espoir.

17 records mondiaux, 48 records asiatiques et 82 records nationaux ont été battus. Ces performances qui témoignent des progrès réalisés récemment dans les disciplines modernes et anciennes ne nous transportent-ils pas de joie? La fierté de la «petite chèvre» ne doit donc pas nous étonner, puisque cette dernière a contribué également à cette réussite. Jadis, elle a offert aux habitants de Guangzhou des graines de blé lors des famines; aujourd'hui, elle apporte un nouvel espoir au sport chinois.

La natation qui a toujours été une faible discipline en Chine il y a deux ans encore, a connu un essor rapide. Au cours de ces 6es Jeux nationaux, neuf meilleures performances asiatiques ont été réalisées et dix performances sont parmi les vingt premières du monde. Ces exploits ont mis fin au règne du Japon sur la natation asiatique. On relèvera tout particulièrement la performance de Huang Xiaomin dans l'épreuve du 200 mètres brasse dames, qui a réalise la deuxième meilleure performance du monde de l'année et qui n'est qu'à 0,38 seconde du record mondial.

Bien que les athlètes chinois aient toujours brillé dans les épreuves d'haltérophilie, jamais encore l'un d'eux n'avait battu le record du monde du combiné (développé et arraché). Cette année, He Zhuoqiang, un athlète du Guangdong, nous a comblés en battant ce record du monde dans la catégorie des 52 kg, en soulevant en tout 265 kg. D'autre part, de jeunes athlètes d'élite sont apparus sur la plate-forme de plongeon de haut vol. Le champion de cette discipline, Chen Yingjian, n'a que treize ans. Sa performance magnifique lors de l'épreuve libre a terni l'éclat du champion du monde, Tan Liangde.

Malgré l'apparition de toute cette série de nouveaux records mondiaux et asiatiques, après réflexion, une inquiétude s'empare de nous: parmi les 17 nouveaux records mondiaux, 10 ont été réalisés dans les épreuves d'hydromodélisme et de natation avec palmes, deux disciplines non olympiques. Par ailleurs, en athlétisme, la «reine des disciplines», la Chine s'est laissée largement distancée par les autres, excepté dans l'épreuve du 10 000 mètres dames et dans celle du lancement du poids. Et en football, bien que l'équipe chinoise se soit qualifiée pour le tournoi principal des jeux Olympiques, le niveau technique reste dans l'ensemble encore bas. En outre, dans les quelques disciplines que nous dominons, telles que le gymnastique, le volley-ball féminin et le tennis de table, la relève n'est pas assurée.

Malgré tout, les succès remportés sur les stades sont la preuve que les sportifs chinois ne se résignent pas à être dominés par les étrangers et que l'entraînement scientifique a porté ses fruits et permis d'enregistrer de bons résultats. Cela devrait permettre à la Chine d'être un concurrent sérieux lors des prochains jeux Olympiques.

Sois tranquille, «petite chèvre»! Dans six anx, au pays natal du panda géant, le flambeau des Jeux nationaux sera porté plus haut encore.

Photo Zhang Liancheng

Photo Zhang Liancheng

GO TO TOP
5 chegongzhuang Xilu, P.O.Box 399-T, Beijing, China, 100048
Tel: +86 10 68413030
Fax: +86 10 68412023
Email: cmjservice@mail.cibtc.com.cn
0.035